Virtustream Blog

Les présentations PowerPoint : un remède contre les insomnies


in Entreprise

Blog-Banner-PowerPoint-to-Insomnia-768x2


Tout est dans le titre. Nous avons tous vécu cela : au début vous êtes parfaitement alerte. Puis, à la diapositive 93, vous avez dressé une liste des courses, acheté des articles en ligne, lu votre courrier électronique, échangé des messages instantanés avec quelques collègues et planifié les activités du week-end.

Toutefois, certaines présentations vous laissent avec un sentiment d’accomplissement : « J’ai passé une heure de ma vie, mais cela valait le coup, je suis heureux d’avoir obtenu des connaissances et suis maintenant plus sage. »   Quelques conseils : Assurez-vous que votre présentation fournit de la sagesse et pas uniquement des connaissances.

Si vous êtes chargé de réaliser une présentation, considérez-la comme le fameux iceberg de l’expression. Environ 12 à 15 % sortent de l’eau et la partie visible est la présentation finale. Si vous prenez au sérieux la présentation et que votre audience est fournie, environ 85 % se trouvent sous l’eau : ce sont les efforts fournis pour créer les diapositives. Je suis un processus en trois étapes, puis ma règle de THUMB :

Trois étapes :

  1. Le « message écrit »Je crée/réfléchis/relis d’abord le contenu, la fluidité, l’expression, le message, le concept, etc. (rincez, savonnez, recommencez).
  2. Puis le « message visuel »J’examine les polices, la présentation, les images, les schémas, etc. Si vous avez suffisamment de temps, profitez-en pour échanger avec votre département de services créatifs. Le SmartArt n’est ni de l’art, ni intelligent : ces collègues peuvent vous aider à améliorer la valeur de production de vos présentations et à réduire le facteur ronflement.
  3. La troisième étape est le « message oral »Il s’agit généralement de la partie la moins bien réalisée, alors qu’elle requiert d’être préparée efficacement.

Suivez également la règle de THUMB :

T = Talk Track (un argumentaire) qui est

H = Humble (modeste), avec une

U = Understanding (compréhension) du

M = Message, sans le

B = Blabla

Suivez cette procédure et trois dentistes sur quatre recommanderont votre présentation.

Et, de toute façon, qui a dit qu’un billet de blog devait être long... ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

Chris

Twitter : @chrisgaudlip